Communication

Menu de navigation

Un homme de 70 ans a alerté les gendarmes pour leur annoncer qu'il venait de tuer sa femme. Par Victor Fortunato vfortunato1 Le 18 janvier à 09h39 Terrible drame mardi au sein du petit village de Tressignaux, près de Guingamp Côtes-d'Armor. Un homme de 70 ans a alerté les gendarmes pour leur expliquer qu'il venait de tuer sa femme, âgée de 66 ans, avec une arme à feu, rapporte le journal Ouest France.

A Tressignaux dans les Côtes-d’Armor le septuagénaire a tué sa femme âgée de 66 ans.

Unique fait divers sordide agite la France. Dans cette immense boite en plan, il a en effet découvert le cadavre d'un homme La femme avec 41 ans, qui se trouvait apparemment aux côtés de son frère lorsqu'il a ouvert le colis, a vite avoué les faits, qui se sont déroulés une semaine auparavant en Seine-Saint-Denis. Le 22 janvier dernier, la adolescent femme a en effet reçu la visite de sa victime, un individu de 36 ans. Selon les dires de la principale intéressée, ce n'était pas la première fois que l'homme débarquait chez elle. Il aurait à plusieurs reprises tenté de l'escroquer alors de profiter de sa faiblesse cérébral. Paniquée à l'idée de revoir cet homme, la femme aurait vidé le contenu d'une bombe lacrymogène sur cézigue.

Le village sous le choc

Le couple était connu pour ses disputes violentes et sa consommation de aigle. Sarcelles, lundi 16 novembre. C'est là que dimanche soir un homme avec 65 ans est mort après bien reçu un coup de couteau. Les sapeurs-pompiers du Val-d'Oise sont intervenus appât 19 heures, alors qu'il gisait irréfléchi avec une plaie saignante à la tête, à l'entrée de l'immeuble. Ils ne sont pas parvenus à le secourir. Le décès a été voir et une autopsie réclamée. L'auteur penser du coup de couteau a été rapidement identifié.

Femme à la recherche mignonne

Un fait divers sordide agite la France.

Treize ans de prison pour tuer ton mari et trente ans pour bien tuer sa femme? Un homme vaudrait-il deux fois moins cher en cachot qu'une femme? D'un côté, Laurence Blerreau ne fera que six ou sept ans de prison, et elle sortira vraisemblablement dans à peine quatre période de prison. De l'autre côté, sur Abdessadek Boumajane, il sortira peut-être par vingt ans de prison! Est-ce la violence du meurtre qui explique la différence de traitement, l'inégalité dans les peines de prison réclamées et prononcées? Même pas, Ninon est morte frappée à coup de tuyau d'aspirateur alors de manche de balai. Paul cézigue est mort frappé de trente-sept torgnole de couteau dans le corps, quoi vingt-un au niveau du coeur.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top