Romantiques

Menu de navigation

Une remarque en cour de récré peut marquer à jamais. Parce qu'on n'a pas de vêtements de marque, parce qu'on court moins vite, parce qu'on a les cheveux crépus. Et si tout était lié à un manque de représentativité dans l'univers de l'enfance? C'est ce dont Hashley Auguste est persuadée. Cette enfant de Vitry et habitante du quartier Balzac aujourd'hui âgée de 27 ans est la créatrice du personnage Little Nappy. Une petite fille à la peau noire, avec des ailes d'ange, des cheveux crépus et une double culture qui lui ressemble beaucoup : elle-même a des parents haïtiens arrivés en France dans les années Ce vendredi, le premier épisode mis en ligne le 4 février avait été vu près de 17 fois. En somme, à ne pas les lisser ni tenter de les défriser.

À l'origine une histoire de cheveux

Des tiers approuvés ont également recours à ces outils dans le cadre avec notre affichage de publicités. Désolé, unique problème s'est produit lors de l'enregistrement de vos préférences en matière avec cookies. Veuillez réessayer. Accepter les cookies Personnaliser les cookies. Previous page. Next page. Appareils Amazon. Fire TV Badine Lite.

Homme recherche sur endroit

La poésie de la poste

Bébé Pti'Coeur Cygnes de Tendresse. Doudou Madame Fleur de Coton. Doudou Minirêve Azuré Coton.

Offres sur les accessoires

Magicienne, empoisonneuse, femme fatale. Marie-Josephte Corriveau , veuve Bouchard, épouse Dodier, dite la Corriveau, a inspiré moult contes, chansons et légendes depuis le jour quand elle fut pendue et enchaînée par une cage de fer après bien été accusée du meurtre de ton second mari à coups de carrefour. Et si cette malheureuse paysanne avait tué son bien-aimé mari par pitié alors que celui-ci souffrait de démence? En réécrivant ainsi une page avec la petite histoire du crime, par offrant une voix à cette amante stigmatisée par les légendes les charmer folles, en priant à sa genre pour le salut de son âme, David Ménard redonne à la Corriveau un visage humain sans pour aussi anéantir sa dimension mythique. Je m'abonne au Devoir.

Laisser un commentaire

(adresse strictement confidentielle)*

Back to top